X
Développement parlant..., La boîte à menthol..., Linuxien, Open Source, Surfez léger...

WebUbuntu : essayez sans vous fatiguer…

4 septembre 2007 6

Basculer de Windows à GNU/Linux, c’est dur. Certes…
Ça l’est peut-être moins à partir du moment où l’on connaît l’existence de systèmes alternatifs à celui de Microsoft.

Si Mandriva reste le must en matière de transition, cette distribution française n’arrive (malheureusement) pas à la cheville d’Ubuntu (et de ses dérivées Kubuntu, Xubuntu ou encore Edubuntu).
Basculer d’un système fermé à un système libre fait peur. Philosophiquement parlant, la liberté terrorise le commun des mortels. Ceux-ci ne se posent généralement pas de question et adoptent la voie la plus simple. Enfin, ça, c’est ce qu’ils pensent…

Toujours est-il que le travail des VRP du libre reste difficile. Tant que les systèmes GNU/Linux ne seront pas aussi simples que Windows, ils ne plairont pas.
Pour convaincre les utilisateurs lambda, les développeurs de solutions libres ont eu l’idée de créer des Live CD. Il s’agit en fait d’une version de démonstration du système d’exploitation qui ne se lance qu’à partir d’un CD.
Le souci, c’est qu’il faut le trouver, le télécharger, le graver et le lancer…

Pour les fatigués de naissance, le projet WebUbuntu semble idéal. Cette interface web simule une interface Ubuntu (avec un bureau GNOME) et présente les fonctions de base.
Un peu lourde pour les petites connexions, cette application s’avère quand même être d’une grande qualité. Elle ne propose pas l’intégralité de la distribution, loin de là, mais place l’utilisateur face à une interface différente de celle qu’il utilise tous les jours.

WebUbuntu est un projet qui a pour objectif de faire connaître au plus grand nombre cette alternative au monopole de Microsoft. Si vous êtes encore sceptiques, ça ne coûte rien d’aller y faire un tour…

Et pour ceux qui ont déjà franchi le pas, on a appris récemment qu’Ubuntu 7.10 Gutsy Gibbon intégrera un mode graphique de secours en cas de défaillance de X.Org.

On n’arrête pas le progrès…

Il y a 6 commentaires

  • BlueMind dit :

    Amen !!
    Voila une formidable idée que je vais m’empresser de relayer.
    J’ai bon espoir de faire passer quelques windowsiens dans le monde merveilleux du libre 😀

    😉

  • Aurélien dit :

    C’est un projet qui date de février tout de même. Ne t’étonnes pas s’ils sont déjà passés sous Ubuntu depuis! :mrgreen:

  • yoho dit :

    Mais dis-moi, le « mode graphique de secours », c’est bien ce qui existe dans toutes les autres distributions Linux depuis des années et qui existait dans windows 95, non ? Quelle est ta définition du progrès ?

  • Aurélien dit :

    Non non non attention. Par défaut, le mode graphique de secours est un mode texte (cadre gris sur fond bleu semblable au fameux BSOD des Windows)!

    Là, il s’agit d’une réelle interface graphique (en 256 couleurs certes)!

    Après quand tu dis « toutes », tu dois penser à Fedora (entre autres) mais la majeure partie des distributions n’intègre pas encore d’outil similaire.

    Des infos ici : Cliquez-moi!

    Sinon, bienvenue par ici Yoho. 😉

  • Elma dit :

    euh… ça marche pas !! ??? 🙁

  • Aurélien dit :

    Question simple : as-tu double-cliqué sur l’icône « Essayez »? 🙄

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *