X
L'air pur des autres..., La boîte à menthol..., Sportivement...

Brighton, son soleil et ses golfs en bord de mer…

8 avril 2020 0

S’il est une chose dont rêvent les adeptes de greens en cette période de confinement, c’est bien cette sensation que l’on ressent au creux de l’estomac lorsque l’on se présente sur le premier départ d’un parcours.

Pour palier ce manque, quoi de mieux qu’un petit tour de quelques golfs de la région de Brighton ?

East Brighton Golf Club, les yeux dans la mer…

Sur les hauteurs de la ville, ce 18 trous se présente comme un parcours à difficulté modérée.
L’accueil y est très bon et l’on y trouve un putting green ainsi que deux filets d’échauffement bordant le traditionnel club house.

Il est important d’appréhender son aller avec méfiance tant les rafales des jours venteux peuvent surprendre plus d’une balle.
Dessiné sur le dos puis le flanc d’une colline, ce parcours met à rude épreuve l’équilibre entre hauteur de la balle et des pieds.
Et qui dit pente, dit roule ; pas toujours espérée…

On perd un peu le sens de l’orientation entre le 9, le 10 et 13 mais c’est ce qui fait un peu le charme du lieu.
Ou peut-être est-ce le moyen de nous faire tourner autour de la buvette.

East Brighton Golf Club clos le spectacle par un horizon sans fin au gré des vagues de la Manche…

Seaford Head Golf Course, du vent et des links…

D’une colline, la mer a fait une falaise sur laquelle reposent les links du Seaford Head Golf Course.
Deux aventures pour un aller et un retour où les neufs premiers trous résisteront au vent marin quand les suivants verront flotter leurs drapeaux.

Sachez qu’en temps pluvieux (et plusieurs jours après), le haut du parcours (le retour) n’est pas ouvert.
A en voir l’état du bas, on peut le comprendre.

Là où East Brighton Golf Club ressemble à un jardin de la banlieue de Canterbury (si tant est qu’il y en ait une), Seaford Head Golf Course semble prôner la diversité florale.
Les roughs n’épargneront aucune balle au même titre que les terriers de lapins qui quadrille les bords de fairways.
Attention aux chevilles !

On apprécie la chaleur du pub du centre ville tout proche et sa cuisine maison après quelques heures de swings et un kilo de terre dans les crampons…

Horsham Golf & Fitness Club, le lie dans l’eau…

Plus loin au nord repose le centre cossu du Horsham Golf & Fitness Club.
Deux parcours (18 et 9 trous), un pitch & putt, une zone d’approche et un practice bordent un proshop assez fourni.

Comme partout au Royaume-Uni, l’accueil y est très bon et l’on trépigne d’impatience à l’idée de sortir le driver au milieu de ses jolis parterre de fleurs.

On découvre très vite que les locaux n’y mettent pas les tees dès que le climat anglais fait des siennes.
Comme un dédale au milieu de la forêt, The Oaks – le 18 trous – s’apparente certainement plus à un pataugeoire qu’à un parcours de golf.
On y entend littéralement l’eau circuler dans le terre quand on cherche à en extraire sa balle.

Le cadre idyllique devient ainsi le calvaire du golfeur traîné vers une carte de score en perdition…

Brighton & Hove Golf Club, en régulation sous le soleil…

Trônant fièrement sur les hauteurs de Brighton, le Brighton & Hove Golf Club propose aux visiteurs un 9 trous jouable sur 18 avec départs spécifiques.
Passage obligé, le petit club house au charme anglais permet de profiter de l’accueil chaleureux du personnel et des vestiaires vintage tout en bois.

La suite n’est qu’une partie de plaisir sur des fairways secs et des greens propres. Et ce, même en temps de pluie.
Le 6 et son dénivelé impressionnant ouvrent la porte vers une partie de la promenade bien plus arborée à la difficulté probablement sous-estimée.

On termine le tour empli d’une satisfaction rare par un green sous les vitres du club house.
Attention aux approches longues !

Un « golf à l’anglaise »…

Avec bien plus de parcours que les quatre présentés ci-dessus, Brighton se présente comme une belle destination golfique.
Passés les jours pluvieux, on peut aisément y apprécier quelques jours entre les greens et les fish & chips.

Notez que les tarifs tournent globalement autour des £25 (30€) pour des prestations variables.
Peu de parcours disposent d’un practice tel que nous le connaissons en France et des équipements comme les pistolets à air comprimé ne sont pas toujours disponibles.

Si l’on devait n’en retenir qu’un, le Brighton & Hove Golf Club hériterait très certainement du haut du podium.

Et pour la culture golfique, un tour sur les fairways du Sussex promet, également, de découvrir qu’un golf à l’anglaise est avant tout un golf humide…

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *