X
10 jours avec Echo Look…
Geek inside..., La boîte à menthol..., Marketing moderne...

10 jours avec Echo Look…

9 novembre 2017 0

Pour implanter son assistant vocal Alexa, Amazon mise sur la diversification des devices.

Il faut dire que la position du géant américain est un peu plus compliquée que celle des Google ou Apple qui peuvent inclure leurs services dans tous les appareils équipés de leurs OS.
A coup de partenariats (LG, Huawei, Microsoft, etc.) et d’une ouverture aux thématiques variées et aux appareils tiers, la firme qui ne vendait jadis que des livres risque bien d’augmenter considérablement le déploiement de son intelligence artificielle.

Echo Look, l’œil d’Alexa…

Avec Echo Look, Amazon vise donc une cible de fashion addicts américains plus enclins à basculer sur le store de vêtements du revendeur que nous ne le sommes probablement sur le vieux continent.

Passée la réticence d’imaginer Amazon nous filmer en permanence (les CGU affirment que ça n’est pas le cas), on vient à apprécier d’avoir un autre point de contact avec l’assistante.
Les plus craintifs seront rassurés ; on peut couper la caméra et le micro comme c’est le cas sur les autres produits de la gamme Echo.

Enfin, GDPR oblige, toutes les données personnelles peuvent être supprimées en deux clics.

Savez-vous vous habiller ?

Factuel mais toujours diplomate, Echo Look arrive, chiffres à l’appui, à nous expliquer pourquoi une chemise violette ne s’accorde pas avec un pantalon rouge.
Il serait peut-être bon de passer le message à Desigual d’ailleurs.

L’aspect ludique de la chose amène à l’utiliser quotidiennement sans y voir une contrainte. L’invocation d’Alexa est simple et l’application de comparaison des looks propose une UX optimale qui ne consomme pas plus de cinq minutes par jour.

On se prend finalement au jeu et, si cela ne change pas (encore ?) la manière avec laquelle on regarde le contenu d’une garde-robe, les arguments de l’IA sur la coupe et la couleur des vêtements restent de bons indicateurs.
Rendez-vous dans quelques semaines pour voir si le machine learning personnalise réellement le service…

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *