X

En programmant…

C'est important..., En programmant..., La boîte à menthol..., La vie d'un blog..., Projecteur sur..., Surfez léger...
Design 2015 : Menthe Fraîche retourne vers le futur…
2 janvier 2015 at 14:19 0
Cela faisait trois ans que Menthe Fraîche arborait le... Oups ! Du déjà-vu ! Oui, c'est vrai, vous avez subi le même design rose depuis 2012. Rassurez-vous, il n'y a pas que vous qui ne le supportiez plus... (suite…)
LIRE LA SUITE...
C'est important..., En programmant..., La boîte à menthol..., La vie d'un blog..., Projecteur sur..., Surfez léger...
Design 2012 : Menthe Fraîche change de costume…
20 septembre 2012 at 18:30 1
Cela faisait trois ans que Menthe Fraîche arborait le même design... Malgré son âge avancé (oui, six ans c'est beaucoup en informatique), le blog continue de vivre et s'offre un petit lifting. Pour cette nouvelle version, il fallait donc partir sur des effets un peu plus dans l'air du temps. Des arrondis, des ombres, du HTML5 et même du Responsive Design. L'idée étant, comme toujours, de mettre le contenu en avant et de faciliter la navigation...

Du contenu distinct...

Les articles sont désormais identifiés grâce à des icônes qui en précisent le contenu. Ce n'est pas grand chose mais ça vaut son pesant d'or !

Des articles uniques...

Chaque article, selon l'humeur de son auteur, peut désormais avoir une apparence complètement unique. De l'arrière-plan aux couleurs, tout peut être changé afin de complètement plonger le lecteur dans le cœur du contenu.

De nouvelles pages...

Le portfolio fait désormais son entrée dans la grande famille des pages du site. Celui-ci a pour rôle premier de lister les projets toujours en vie (ou presque) de votre serviteur ...

D'anciennes supprimées...

Certaines pages très peu utilisées sont désormais désactivées afin de laisser plus d'espace au contenu régulièrement consulté par les lecteurs.

Mais un esprit conservé...

Malgré toutes ces modifications, il a été décidé de conserver le code couleur du design de 2009. Pourquoi ? Parce que celui-ci fait intégralement partie de l'image de Menthe Fraîche depuis trois ans et parce que le rose, ce n'est pas que pour les filles ! En espérant que ce nouveau design soit agréable pour vos yeux, le voici officiellement mis en place...
LIRE LA SUITE...
En programmant..., La boîte à menthol...
SOAP, .NET et le reste du monde…
5 août 2011 at 17:41 0
Un petit peu de technique avant le week-end ; quel est le principe premier d'un web service ? Permettre une interopérabilité entre différents systèmes. Bien. La théorie laisse donc penser qu'en respectant un protocole tel que SOAP, tout devrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et bien non ! Trop facile sinon... Quand on tente d'interroger un service développé en .NET (no troll inside), il faut bien penser à tout. Il faut savoir, par exemple, que chez Microsoft, on aime recevoir le nom d'un paramètre en plus de sa valeur et que tout n'est pas seulement question d'ordre. Chers amis, pensez donc à envoyer un tableau associatif (paramètre => valeur) quand vous consommez un web service .NET... Ce comportement est, certes, logique sans pour autant être évident quand on travaille avec des méthodes magiques... Mais là, ça devient un peu trop technique pour un vendredi... Bon week-end !
LIRE LA SUITE...
En programmant..., La boîte à menthol..., Open Source
PHP 5.3.x et MSSQL…
20 avril 2011 at 13:52 2
C'est un cas extrêmement rare voire inexistant (ou pas) mais il peut arriver que l'on ait besoin d'accéder à une base de données SQL Server depuis une application PHP 5.3.x. Ou pire : depuis une application PHP sous Windows (ce qui explique peut-être le premier cas de figure) ! Les personnes informées sauront que les fonctions mssql_* sont dépréciées depuis PHP 5.3 et qu'elles sont remplacées par leurs petites sœurs maintenues par Microsoft les sqlsrv_*... Pour une application neuve, rien de bien grave mais le monde du développement réserve souvent son lot de surprises qui, par exemple, peuvent obliger un upgrade de PHP sans toucher au code (si possible)... Il existe, heureusement, un moyen un peu tordu d'activer les fonctions mssql_* sur les dernières versions de PHP... Il suffit de télécharger l'archive de PHP 5.3.1 (attention à bien choisir le package en fonction de votre version : VC6 ou VC9). On copie ensuite /ntwdblid.dll, /ext/php_mssql.dll et /ext/php_pdo_mssql.dll de la version 5.3.1 vers la version installé sur la machine. On décommente extension=php_mssql.dll et extension=php_pdo_mssql.dll dans le php.ini local et on redémarre le serveur web (pas la machine hein !). N'allez pas demander pourquoi ces extensions sont présentes dans PHP 5.3.1 alors qu'elles sont dépréciées depuis PHP 5.3... L'essentiel, c'est que ça fonctionne !
LIRE LA SUITE...
En programmant..., La boîte à menthol..., Open Source
Doctrine ORM 1.2 et OCI8…
11 mars 2011 at 15:16 4
Doctrine, c'est top... Un outil quasi-automatique qui arriverait presque à supprimer la notion de SQL dans une application... Il génère son fichier de configuration, les classes des modèles et fait aussi le café. Dix caractères de configuration, trois lignes de commande et ça tourne... Enfin, en général... Car Doctrine se présente comme une surcouche de l'interface d'abstraction de bases de données PDO. Mais quand on travaille avec Oracle, il arrive parfois que l'on ne puisse pas utiliser l'extension PDO_OCI en raison de son statut expérimental. La chaîne de connexion suivante devient alors un doux rêve :
oci:dbname=//:/
Heureusement, et il faut fouiller dans les classes pour le voir, Doctrine possède un adapter pour Oracle qui utilise la fameuse extension OCI8. Plusieurs syntaxes sont acceptées par cette classe. Avec le couple IP/SID, par exemple :
oracle:dbname=//:/
Ou encore en utilisant un TNSNAME configuré sur la machine :
oracle:dbname=
Les chaînes de connexions peuvent être complétées avec les paramètres habituels (charset, etc.). L'important étant de conserver le mot clé oracle:...
LIRE LA SUITE...
Au travail !, En programmant..., La boîte à menthol..., Projecteur sur..., Surfez léger...
On mange où ?
19 novembre 2010 at 17:34 1
Question ultime des bureaux français à l'approche de midi : "on mange où ?" Oui, car le français pense beaucoup à sa pause repas... Et comme la routine s'installe vite dans une équipe, il est parfois intéressant de faire confiance au hasard. Dans cette optique, le service OnMangeOù.net propose à ceux qui sont en quête d'adrénaline culinaire de choisir pour eux le type de repas qu'ils s'offriront lors de leur pause. Il ne s'agit pas d'un annuaire ou d'un service de réalité augmentée mais simplement d'un sélecteur aléatoire. L'option "Cette semaine" permet, par ailleurs, de planifier sa semaine avec l'assurance de ne pas manger deux fois de suite au même endroit ! De plus, la création d'un compte sur le site offre la possibilité de sauvegarder ses choix pour les jours ou les semaines suivantes. Et pour les nouveaux ou les petits stagiaires qui ne connaissent pas bien le quartier, il leur suffira de renseigner leur localisation dans les paramètres du profil pour se voir proposer quelques choix de restaurants sur une carte... Sous le capot, OnMangeOù.net tourne avec l'aide du Zend Framework et de son MVC soigneusement réglé par MagicBart et votre serviteur. jQuery et l'API Google Maps animent un design réalisé par Zuzüll. Il est certain que ça va enlever une énorme épine du pied de certains...
LIRE LA SUITE...
En programmant..., La boîte à menthol..., Open Source, Surfez léger...
JobsPHP.fr : coup d’œil vers Microsoft…
12 avril 2010 at 20:59 2
Une fois n'est pas coutume, c'est vers Microsoft et ses navigateurs has been que se tournent les modifications de JobsPHP.fr poussées en production ce soir... Rien de plus extraordinaire que des modifications CSS, comme toujours... On se rassurera en observant qu'une largeur est passée de 70 à 75 pixels sur tous les navigateurs ; cette mise à jour n'était donc pas complètement sans intérêt. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule : JobsPHP.fr possède désormais son .com...
LIRE LA SUITE...
En programmant..., La boîte à menthol..., Open Source, Projecteur sur..., Surfez léger...
JobsPHP.fr : petit coup de peinture…
4 avril 2010 at 13:30 2
JobsPHP.fr s'offre une nouvelle tenue de soirée en ce week-end pascal pluvieux. Plus jeune, plus sexy, plus tendance ; ce nouveau design se détache un peu de l'aspect austère que peut faire paraître le monde du développement... Cette version n'est pas maintenue pour IE6 et assume quelques défauts sur IE7. Côté code, quelques bugs ont été corrigés...
LIRE LA SUITE...
Au travail !, C'est important..., En programmant..., La boîte à menthol..., Open Source, Projecteur sur...
Zend Certified Engineer…
7 mars 2010 at 15:00 1
C'est un fait, développer en PHP est trop souvent associé à une tâche d'un niveau proche de l'amateurisme. Si c'est ce que pense la majorité des développeurs de langages "professionnels", ce n'est pas pour autant une vérité... Certes, le PHP avait été lancé dans une optique d'ouverture et permettait, du coup, à un individu lambda débrouillard de développer un site (ou une application) sans grandes notions de programmation. Cette période est désormais révolue grâce à PHP 5 (disponible et utilisé depuis plusieurs années déjà) et son système objet très évolué... Malheureusement, dans la tête des gens, on débute en PHP et on conclut en J2EE... Ce qui, vous en conviendrez, est une aberration pour tout puriste qui se respecte. Zend, la société à l'origine de l'industrialisation de PHP, a donc fait comme ses concurrents et mis en place sa certification...

Ce qu'il faut savoir...

La certification Zend PHP 5 est un examen sur machine d'une durée d'une heure et trente minutes. Les soixante-dix questions sont principalement à choix multiples (une ou plusieurs réponses peuvent être cochées) mais peuvent parfois être ouvertes ; dans ce cas, on vous demandera, par exemple, le nom d'une fonction ou d'une propriété. Les questions et les réponses sont rédigées dans un français approximatif. Ainsi, un index de base de données devient un indice ; la méfiance doit être de rigueur... Le résultat du test est affiché dès la fin de celui-ci. Il n'y a aucune notion de note, mention ou classement.

Training tests, oui mais pas trop !

La première chose que Zend propose à ses futurs candidats, c'est l'acquisition d'une batterie de tests blancs destinés à préparer l'examen. Ceux-ci se révèlent intéressants dans la mesure où ils permettent de se familiariser avec le fonctionnement de l'examen. Ils sont, cependant, en anglais et beaucoup plus simples que l'examen lui-même. C'est donc la surprise dès la première question le jour J. La deuxième est une jolie panoplie de livres (au format PDF) offrant une aide à la préparation de cette certification. Une rapide lecture du Zend Study Guide peut s'avérer intéressante mais bien moins utile qu'un parcours du manuel PHP.

Les surprises...

Hormis le fait que l'examen apparaît comme étant nettement plus compliqué que les tests blancs, celui-ci souffre parfois de quelques bugs. Ainsi, on pourra tomber sur des réponses de ce type (exemple fictif) :
Le PHP est-il le meilleur langage de la Terre ? Réponses (deux à choisir) :
  • Oui
  • Non
  • Aucune des précédentes
Comique... Dans le même style, cette question aurait pu avoir des boutons radio en lieu et place des cases à cocher...

Les astuces...

Il ne faut pas oublier (et c'est rappelé au début de l'examen) que cette certification se base sur la version 5.1.1 de PHP. Les blagues de ce type sont donc à surveiller :
L'opérateur instanceof a été introduit en PHP 5. Avant cette version, is_a() était utilisé mais is_a() est depuis devenu obsolète, en faveur de instanceof. Notez que depuis PHP 5.3.0, is_a() n'est de nouveau plus obsolète.
Vous êtes prévenus... Il arrive souvent que le bout de code, qui effectue des calculs binaires en jouant avec les bits et les conversions, contenu dans la question souffre en fait d'une erreur de syntaxe. Inutile de se torturer l'esprit en comptant les 0 et le 1 ; il faut dans un premier temps vérifier qu'aucune coquille n'est placée pernicieusement dans le script. Enfin, certaines questions demandent parfois le typage du troisième paramètre optionnel de la fonction vive_le_php() (exemple encore fictif). Dans ce cas là, bon courage...

Félicitations ! Vous avez réussi...

Pour conclure, on retiendra que ce qui rend important cet examen réside dans la quantité d'informations que chaque candidat aura du apprendre pour connaître les quelques réponses attendues. Il n'est pas évident que cette certification ait un réel poids chaque jour passé dans la vie d'un développeur. Il n'est pas non plus évident qu'elle soit garante de la logique et de la qualité du code de celui-ci. Cette certification est avant tout un bon moyen de prouver au monde, aux incrédules et aux développeurs Java que le PHP, non content d'être une technologie en forte croissance, est bel et bien un langage professionnel...
LIRE LA SUITE...
Développement parlant..., En programmant..., La boîte à menthol..., La vie d'un blog..., Open Source, Projecteur sur..., Surfez léger...
CU3ER : léger, simple et sexy…
9 février 2010 at 12:22 2
A l'heure où l'on parle de plus en plus du remplacement de Flash par HTML5, il est bon de se rappeler qu'une nouvelle version d'un langage met souvent plusieurs années avant de s'imposer ou même de devenir une référence. Ce sera probablement le cas pour HTML5 comme ça l'a été pour Flash... A ceci près que le second requiert un plugin externe quand le premier est juste dépendant des navigateurs. Sur le web, il y a eu la vague des sites full Flash (avant que l'on ne se rendre compte des problèmes de SEO) puis est venue la période (dans laquelle nous sommes encore) de l'utilisation de Flash et d'ActionScript pour des éléments bien précis du web (players, animations, publicités...) ou des applications professionnelles (tableaux de bord, etc.). On agrémente les sites/blogs/services de quelques effets assez sexy car aujourd'hui ; on préfère ce qui est beau à ce qui fonctionne. Pour enjoliver vos sites, il existe l'animation Flex CU3ER (disponible gratuitement) qui, comme son nom l'indique, représente un cube dont le contenu est généré et animé par un fichier XML (d'où le "Flex"). Jolie, sexy et user friendly, cette animation entièrement customisable est dotée d'une documentation très complète et d'une petite communauté assez réactive... Tout est modifiable : couleurs, animations, boutons, indicateurs, durées, etc. Il subsiste, cependant, quelques légers bugs (attribut "target" de la balise "link" par exemple) dans cette version 0.9.2 qui devraient être fixés très prochainement. CU3ER, l'essayer, c'est l'adopter (oui ça fait cliché) ! Celui-ci est d'ailleurs utilisé sur ce blog pour présenter les "featured"...
LIRE LA SUITE...