X

Métro

La boîte à menthol..., Par ici...
On y trouve les parisiens…
24 septembre 2009 à 22:27 4
Ce métro parisien est une formidable table d'analyse des comportements humains. Tous sont là ; impassibles, habitués, nourris par cette routine depuis des années voire depuis la naissance... On y croise tous types de caractères, toutes sortes d'émotions. De l'introverti, qui passe le trajet à observer ses chaussures, à l'extraverti qui expose sa vie privée (souvent passionnante) à tout le wagon au moyen d'une conversation téléphonique. Les rires des uns effacent parfois les pleurs d'une jeune demoiselle en détresse. Les cris d'un enfant, dont les sourires résonnent dans les yeux de son père, forcent à se demander si grandir n'est pas la pire des pathologies... On y trouve également ces regards qui se croisent et fuient vers le plan de la ligne dès que l'échange devient troublant. Ce formidable plan de ligne dont le rôle dépasse sa valeur informative tant il est consulté par ceux qui viennent ici sans loisir. Puis il y a ceux qui lisent ; exception nationale probablement. La culture vient alors au secours de cette moyenne de deux heures perdues dans une journée. On y trouve comme partout "l'abruti de service" qui, tel un cascadeur, se jette sans se soucier des autres entre les portes qui se referment sur les deux interminables minutes d'attente avant la prochaine rame. On y trouve malheureusement ces personnes en marge de la société qui content leur tristesse en échange d'une petite pièce. Certains le font en musique, parfois au grand dam des autres usagers. Le métro parisien est un peu le reflet de notre économie ; les classes moyennes sont les premières à souffrir de ses ralentissements. Le métro parisien n'est pas vraiment à l'image de notre société ; tant de différences pour une cohabitation parfaite.
LIRE LA SUITE...
Humeur, La boîte à menthol..., Par ici...
Ligne 13 : 5/5…
9 janvier 2009 à 17:11 0
Cinq jours, cinq ralentissements entre 8h et 10h cette semaine sur la ligne 13 du métro parisien. Hormis un accident grave jeudi, les autres soucis n'ont été que matériels...
LIRE LA SUITE...
Humeur, La boîte à menthol..., Par ici...
Défaut d’éducation…
28 février 2008 à 10:41 6
Ah non pas encore... Il ne va pas encore nous parler de l'Education Nationale!
Rassurez-vous, ce billet d'humeur ne traitera pas de l'Education Nationale. Promis! Il ne traitera absolument pas du manque de budget de l'Education Nationale ni de la position prioritaire que devrait avoir l'Education Nationale par rapport à la Défense... Il ne s'agit pas d'aborder le sujet de l'Education Nationale ici (ou du moins maintenant). Quoi? On fait ce qu'on veut quand on est sur son blog, non? Bref... L'éducation est un mot bien vague ; règles, apprentissage, politesse, bienséance, respect... Que de travail! Parmi les règles de bienséance que l'on apprend très jeune (ou pas), il y a celle que nous détaille le petit lapin... Oui! Vous savez! Le petit lapin qui se coince les doigts dans la porte du métro depuis cinquante ans! Tout le monde la connaît par cœur :
Attention, tu risques de te faire très mal...
En même temps, il en sait quelque chose le lapin ; ça fait cinquante ans qu'il a les doigts coincés dans cette fichue porte. Et le lapin délivre aussi un autre message. Depuis cinquante ans également... Cherchez bien...
En cas d'affluence, ne pas utiliser les strapontins.
Langage formel, termes techniques : difficile d'imaginer qu'il s'adresse, là aussi, à des enfants. Et pourtant, nombreux sont les adultes sans scrupule qui restent assis quand leur rame est pleine à craquer... Un pogo peut démarrer devant eux ; ils ne bougeront pas! Ils étaient là les premiers! A ça, pour avoir leur place, il faudra leur passer sur le corps... A croire que beaucoup de parents n'ont pas correctement assuré leur rôle. A moins que l'on ne remette cela, une fois de plus, sur le dos de l'Education Nationale (qui n'a pas d'argent)...
LIRE LA SUITE...