X
C'est important..., Humeur, La boîte à menthol..., Par ici..., Un monde économique...

Le travail rend libre?

7 mai 2007 38

Martelée par Nicolas Sarkozy pendant sa campagne, cette phrase n’aura pas rappelé aux français l’inscription qui ornait l’entrée du camp d’Auschwitz. « Arbeit macht frei » que l’on peut traduire littéralement par « Le travail rend libre ».
Mais ceci ne peut pas choquer les partisans d’une identité nationale et d’un amour du drapeau obsessionnel. Ceci ne peut pas choquer ces quelques 53,06% d’incultes qui s’en sont allés voter hier avant de venir attendre les résultats annoncés par un PPDA heureux.

Ça jubile sous les chaumières de ce triste pays. Comme à son habitude, le peuple français a eu peur de la liberté. Son pain quotidien, c’est le travail. Contradiction complète? Comment le travail pourrait-il rendre libre?
Précisons que l’Allemagne et les Pays-Bas sont les pays où l’on travaille le moins en Europe. Leurs économies n’en sont que plus florissantes. A l’inverse, la Grèce, où l’on travaille le plus (quarante heures par semaine) possède une économie très limitée.
Mais ça les français ne peuvent pas le comprendre. Ils préfèrent partir, la fleur au fusil, chasser un envahisseur imaginaire.
Ils ne peuvent pas comprendre qu’à l’heure de la mondialisation et de l’économie de marché, la clé viendra plutôt d’un management du temps de travail que de son augmentation.

Mais le français est bête. Que voulez-vous y faire? Il est bête, misogyne et raciste. Il est, par ailleurs, extrêmement égoïste. Ce qu’il n’a pas, les autres ne doivent pas l’avoir!

Hier, le français a voté pour une « rupture » proposée par un candidat conservateur. Cherchez l’erreur…

Hier, le français a voté pour un candidat qui préfère aller fêter sa victoire avec des peoples au Fouquet’s plutôt qu’avec ses électeurs.

Hier, le français a voté pour les idées du Front National.

Il y a 38 commentaires

  • croisillon dit :

    comparer les nazis et l’ump faut vraiment être un guignol, voyage un petit peu sa te fera du bien . mois j’ai été dans pas mal d’endroit et partout on me prévenait de ne pas la ramener sous peine d’emprisonnement ou de mort que sa soit l’afrique , l’asie ou même l’amérique, pour eux tu l’as ramène quand tu est chez toi.
    Va demander en afrique de mettre un blanc (et a fortiori un français) à leurs journal de 20h.
    Pauvre con.

  • croisillon dit :

    demande aussi au français de cote d’ivoire à quoi ils ont échapé, mon cousin ma raconté, mais j’imagine que tout le monde sans fou.

  • Aurélien dit :

    J’hésite à répondre pour deux raisons… Je n’aime pas trop perdre mon temps et je crois que ça n’en vaut pas la peine.

    Ceci dit, si vous n’êtes par capable, cher Croisillon, de comprendre un texte de quelques lignes, je ne peux rien faire pour vous.
    Cette haine facile que vous manifestez dans un message qui ne sent absolument pas le courage me fait un peu de peine…

    Je laisse tout de même vos messages publiés afin de respecter la liberté d’expression et d’opinion de chaque individu.
    Le « Pauvre con » (et j’apprécie la majuscule) ne sais pas quoi répondre de plus…

  • croisillon dit :

    c’est exactement le sens de mon message:
    « ne pas savoir quoi répondre de plus… »
    Je ne vois ou je manque de courage mais peu ou prou en quoi le courage à avoir avec cette discutions ?
    C’est minable tout ce que tu dit.
    Toi tu es le genre de type petit bourgeois qui dès qui se retrouve en diffuculté doit pleurnicher, je t’aurai bien vu en cote d’ivoire en plein safari.
    C’est un discours de bobo, espèce de petit cadre que j’encadre quotidiennement pour pas qu’il perde les pédales au boulot ou tu dois être un fonctionnaire…
    J’aime pas les planqués et les cocos se sont des planqués sans courage.

  • Aurélien dit :

    Ni cadre ni fonctionnaire… Dommage… Et le safari me tente bien, j’aime assez les grands espaces…

    Sinon, tu as l’intention de venir lâcher ta haine encore longtemps ou tu veux qu’on te donne un ballon pour aller te défouler?

    Bonne journée.

  • croisillon dit :

    pour le safari va en cote d’ivoire, mais tu seras le gibier.
    Tous n’est pas mauvais chez toi, alors bonne continuation.

  • Laure dit :

    Waooo, la bonne prise de tête ! Comme seul le web peut le faire.
    Toujours sous couvert d’anonymat, comme d’hab ! C’est tellement confortable.
    Croisillon : pauvre connard !
    Aurélien : tu m’as épaté avec ce post, t’es pas juste un codeur 🙂 lol (bien sûr lol) je savais pas que t’étais bobo.
    Bonsoir, je me présente : Laure, bobo aussi à priori 🙂

    « pour le safari va en cote d’ivoire, mais tu seras le gibier. » : ben putain, faut le sortir ça ! des fois j’hallucine.

  • LSpooner dit :

    « Croisillon : pauvre connard  » :
    Voila indubitablement de la philosophie de haut niveau, avec une argumentation solide. ça fait vraiment du bien de voir que nos chers communistes socialistes et autres étatistes qui font avancer notre pays ont bien du mal à défendre leurs idées !!

    « Martelée par Nicolas Sarkozy pendant sa campagne, cette phrase n’aura pas rappelé aux français l’inscription qui ornait l’entrée du camp d’Auschwitz. “Arbeit macht frei” que l’on peut traduire littéralement par “Le travail rend libre”.
    Mais ceci ne peut pas choquer les partisans d’une identité nationale et d’un amour du drapeau obsessionnel. Ceci ne peut pas choquer ces quelques 53,06% d’incultes qui s’en sont allés voter hier avant de venir attendre les résultats annoncés par un PPDA heureux. »
    là Si tu pouvais m’expliquer le liens entre les deux paragraphes. Pardonne moi de ne comprendre que maladroitement les discours coco…
    Qu’est ce qui rend libre demande-je ? l’argent qui vient du travail ? L’instruction qui a la même origine ? ou l’oisiveté ?
    l’oisiveté par nature ne produit rien. Elle ne peut libérer qui que ce soit. !!

  • LSpooner dit :

    Je précise que je suis contre Sarkosy, étant moi-même libéral, comme le pourcentage ( fort bas ) d’incultes que certains placent à 53 % pourrait ne pas s’en rendre compte malgré mon pseudonyme qui rappellera aux 47% restant le nom d’un des plus grands auteurs libéraux.

  • Laure dit :

    Argumenter ?!? Face à quelqu’un comme Croisillon ?
    Jamais.
    Ca ne m’intéresse pas.
    Je connais par coeur tous ces discours.

  • LSpooner dit :

    Nous sombrons si nous n’argumentons que pour convaincre nos alliés d’idées qu’ils ont déjà acceptées. Plus les visions de quelqu’un sont éloignées des nôtres, plus l’argumentation est nécessaire.
    Cela dit il est vrai qu’il est difficile de défendre des idées communistes ou apparentées, face à quelqu’un qui ni ne les partage, ni n’est parfaitement inculte. Il me semble pourtant que ce cher Croisillon ne rentre que dans l’une de ces deux catégories.

  • LSpooner dit :

    Nous sombrons si nous n’argumentons que pour convaincre nos alliés d’idées qu’ils ont déjà acceptées. Plus les visions de quelqu’un sont éloignées des nôtres, plus l’argumentation est nécessaire.
    Cela dit il est vrai qu’il est difficile de défendre des idées communistes ou apparentées, face à quelqu’un qui ni ne les partage, ni n’est parfaitement inculte. Il me semble pourtant que ce cher Croisillon ne rentre que dans l’une de ces deux catégories.:cool:

  • LSpooner dit :

    désolé pour le double post

  • Aurélien dit :

    C’est dingue ça…

    Dès qu’on critique la politique de Sarkozy, on est forcément communiste…
    Moi ça me fait rire. 😆

    Il va vraiment falloir songer à grandir… 🙄

  • Laure dit :

    Je sais que ce n’est pas bien de ne même pas esayer d’argumenter mais face aux cons, je me suis toujours sentie désarmée, je n’essaye même pas.
    Je conçois que ce n’est pas bien !
    Mais bon… coco… faut pas abuser ! 😛

  • LSooner dit :

    J’ai en effet tendance à qualifier de communistes des mouvements qui ne se revendiquent pas comme tels. Il me semblent qu’ils serait donc plus juste de qualifier vos idées d’étatistes… la réduction du temps de travail auquel fait référence le titre va dans ce sens. Or il s’agit d’une branche de l’étatisme qui ne soutient pas Sarkosy : à vrai dire, excluant l’hypothèse selon laquelle vous seriez fascistes ( vous m’en saurez gré 😆 ), il ne reste que le socialisme d’où ma qualification, peut-être un peu abusive.

  • Aurélien dit :

    Pourquoi devoir toujours étiqueter? :conf:

    Si c’est le cas, je préfère hautement humaniste aux autres qualificatifs…

  • LSpooner dit :

    tant qu’à jouer sur les mots je dirai que je ne fais que « qualifier »…
    Cela dit je refuse de dire que les idées que je lis plus haut sont « humanistes » pour la simple raison que je préfère également ce qualificatif aux autres énoncés.

  • 1 2

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *