Oracle a décidé de traîner Google en justice pour une potentielle violation de sept brevets relatifs à Java sur la plateforme Android